Énergie solaire photovoltaique

Evolution

Situation en Allemagne

En Allemagne, 19 340 GWh de courant solaire sont produits en 2011. Les installations photovol-taïques contribuent ainsi à raison de 15,7% à la production totale d’électricité à partir de sources d’énergie renouvelables. La puissance installée s’élève au total à 25 039 MWp.    

Ceci correspond à une puissance nouvelle installée de 7 408 MWp. Le secteur de la photovol-taïque dispose encore d‘un considérable potentiel d’extension. Le « Plan national pour les énergies renouvelables » du Gouvernement fédéral de 2010 prévoit à l’horizon 2020 une capa-cité installée de 51,7 GW, soit une production d’électricité de 41,4 TWh.
A l’échelle internationale, l’Allemagne occupe de loin la première place avec une puissance installée de 7,4 GW. Elle est suivie par l’Italie avec 1,5 MW et les Etats-Unis d’Amérique avec une puissance de 0,91 MW.

 

Situation en Rhénanie-Palatinat

La carte fait état de la quantité d‘électricité produite à partir d’installations photovoltaïques et injectée dans le réseau public en Rhénanie-Palatinat en 2010 (selon les arrondissements). 615 GWh d’électricité solaire ont été produits, ce qui correspond à une hausse de 254 GWh par rap-port à 2009. En 2009, 2,4% des besoins nets d’électricité ont pu être couverts à partir de l’exploitation de l’énergie solaire et 7,8 pour cent de l’alimentation du réseau viennent de sources d’énergie renouvelables. Au total, les énergies renouvelables ont couvert 30,48% des besoins nets d’électricité en Rhénanie-Palatinat.


Cadastre solaire

Dans le cadre du projet ENEFF, des cadastres faisant état du potentiel solaire des surfaces de toiture ont été mis au point pour le Palatinat-Sud-Ouest (953 km²) et également pour les villes de Worms et Mayence. Ces cadastres donnent des informations sur l’aptitude des toitures à valori-ser l’énergie solaire.  Il existe en Sarre un site Internet sur lequel on peut également vérifier si le toit de sa maison se prête à l’exploitation du rayonnement solaire.  De nombreuses autres collectivités ont déjà réalisé, planifient ou mettent en œuvre des projets de valorisation du solaire thermique.

 

Situation en Sarre

En 2010, la Sarre a produit un total de 230 GWh d’électricité à partir d’installations photovol-taïques, soit une augmentation de 65 GWh par rapport à l’année précédente. La Sarre produit 26,9% des énergies renouvelables à partir du rayonnement solaire et affiche en 2011 une puissance installée de 219 MWp.

Il existe déjà pour les arrondissements sarrois de St. Wendel, Neunkirchen, Sarrelouis et pour la communauté régionale de Sarrebruck un cadastre solaire présentant l’aptitude des toitures à valoriser l’énergie solaire. Un cadastre solaire est en cours de préparation pour l’arrondissement de Merzig-Wadern.

 

Comparaison entre l’Allemagne et la France

Cadre juridique

Les parcs au sol ne bénéficient d’une rémunération au titre de la loi sur les énergies renouve-lables (EEG) que si un permis de construire a été délivré pour le projet et si ces parcs sont amé-nagés dans le champ d’application du plan d’urbanisme de la collectivité. Il faut compter sur une période d’attente d’un an environ. Le plan d’urbanisme est déterminé par la collectivité et pres-crit les usages et/ou constructions autorisés sur une surface donnée. 
Dans le cas des installations montées sur les toitures, un permis de construire n’est pas obliga-toire dans la plupart des Länder fédéraux. Certains textes réglementaires ne sont pas toujours clairs sur ce point, il suffit généralement de contacter le service d’urbanisme compétent pour clarifier rapidement la question. Le maître d’ouvrage est responsable de la réalisation correcte des travaux d’aménagement.
 

Actions

En 2010, le Gouvernement fédéral a créé l’action « Innovationsallianz Photovoltaik » (alliance pour l’innovation photovoltaïque) qui vise une coopération accrue au sein des chaînes de process et entre les fabricants d’équipement solaire et les fournisseurs de panneaux solaires. L’objectif est d’abaisser régulièrement les coûts de fabrication et de préserver ainsi la compétitivité inter-nationale.

100.000-Dächer-Programm (Programme des 100 000 toits)
Le programme des 100 000 toits, qui a succédé au programme des 1 000 toits, a pris fin en 2003 et a donné des résultats très positifs. Depuis 1999, les particuliers, les professions libérales ainsi que les petites et moyennes entreprises pouvaient bénéficier d’un crédit à taux d’intérêt réduit pour mettre en place une installation photovoltaïque. La puissance installée est de l’ordre de 300 MWp. La rémunération versée en contrepartie de l‘électricité injectée dans le réseau public a été ajustée après expiration du programme. 

Solarbundesliga (championnat solaire en Allemagne)
Pour pouvoir participer au championnat allemand, il faut inscrire sa collectivité. A partir de là, toutes les installations photovoltaïques nouvellement mises en place et les installations exis-tantes sont enregistrées et un classement des collectivités et villes est établi. Pour pouvoir les comparer, la puissance installée des installations photovoltaïques est rapportée au nombre d’habitants. La collectivité ou la ville affichant le rapport le plus élevé arrive en première place. Les classements actuels peuvent être consultés sur le site internet www.solarbundesliga.de.

Solarinitiative Rheinland-Pfalz 2015 (initiative solaire Rhénanie-Palatinat 2015)
L’initiative solaire Rhénanie-Palatinat 2015 est une incitation à la mise en place d’installations photovoltaïques sur 100 000 toitures en Rhénanie-Palatinat. L’objectif est de monter des installa-tions photovoltaïques sur les toitures de maisons privées, d’établissements industriels et publics. Les subventions peuvent atteindre environ 1 500 euros pour la réhabilitation énergétique d’un toit et la mise en place d’une installation solaire. Des bourses locales ‚toitures‘ ont également été créées.

Solar-Landesmeisterschaft Rheinland-Pfalz (championnat solaire rhénano-palatin)
Le championnat régional se joue entre les collectivités rhénano-palatines. Sont évalués les sur-faces de capteurs solaires thermiques et les kilowatts installés de courant solaire par habitant. Il est ainsi possible de comparer les collectivités. La collectivité de Bauler avec 8,32 kW par habi-tant occupe actuellement la première place dans le domaine du courant solaire.  Elle est suivie de Strickscheid avec 4 kW par habitant et Orsfeld qui se place en troisième position avec 3 kW par habitant.

Solar-Landesmeisterschaft Saarland (championnat solaire sarrois)
Le principe évoqué pour les collectivités rhénano-palatines s’applique également au champion-nat solaire sarrois. Les points sont attribués selon un système par habitant. La puissance totale est divisée par le nombre d’habitants afin d‘obtenir un rendement par habitant. Ce montant permet de distribuer les points : un point est attribué pour 3 watts/habitant et 100 points pour chaque m²/habitant de capteurs. Le championnat est clos par une fête en l’honneur de la ville ou de la collectivité gagnante. Le champion est publié sur le site internet du ministère sarrois de l’Economie, du Travail, de l’Energie et des Transports.  En 2011, le vainqueur est la ville de Mer-zig avec 190 points, suivie de Losheim am See avec 162 points et de Kirkel qui complète le pelo-ton de tête avec 153 points.

Distinctions

Le Prix Solaire Allemand, décerné depuis 1994 dans le cadre d’un concours par l’association européenne pour les énergies renouvelables (Europäische Vereinigung für Erneuerbare Energien e.V.), distingue les collectivités, entreprises communales, associations et sociétés, particuliers, ingénieurs, architectes ainsi que des organisations faisant partie de huit catégories pour leur engagement particulier dans la valorisation des énergies renouvelables.

En 2011, le prix dans la catégorie « Villes et collectivités ou services techniques de la ville » a été décerné à la ville et aux services techniques de Speyer qui ont appliqué un guide exemplaire de mise à disposition d’électricité et de chaleur.  La chaleur doit être produite à raison de 100 pour cent à partir de sources d’énergie renouvelables d’ici 2040 et l’énergie à l’horizon 2030.
Dans la catégorie « Enseignement et formation », le prix a été décerné au « Arbeitsstelle Bildung und Gesellschaft » de l’église protestante de Palatinat à Landau pour son programme de forma-tion « Projektentwickler für Energiegenossenschaften » (projet pour les coopératives énergé-tiques).
 Dieter Attig, Président Directeur Général des services techniques de la ville de Sarrebruck (Stadtwerke Saarbrücken AG) s’est vu décerner le Prix Solaire Allemand en 2011.

Nouvelles constructions dans le monde entier et au sein de l‘UE

21.03.2013 Réussir la performance énergétique des bâtiments

21 mars 2013 – Colmar – "Réussir la performance énergétique des bâtiments : quelles solutions économiques et sociales dans le Rhin Supérieur ?"  En collaboration avec le Conseil...
[En savoir plus]

23.11.2012 « Laissez-vous inspirer : Des projets-phares montrent la voie »

Le réseau transfrontalier « Efficience d’énergie et Energies renouvelables-ENEFF » vous invite à la conférence organisée le 23 novembre au Dillinger Lokschuppen à Dillingen (Sarre). Sur le thème «...
[En savoir plus]

25.09.2012 Efficience énergétique et collectivités locales – Défis et enjeux pour l'avenir

Les collectivités locales doivent répondre au défi que l’Europe leur impose pour la protection du climat. Quel degré d’exigence ont-ils pour une production électrique abordable financièrement et...
[En savoir plus]